Vic Lee: hors-piste dans la poudreuse

84

Le BTCC est probablement l’un des championnats nationaux avec la plus grande notoriété internationale. Les années 90 en ont été le pinacle, avec des courses restées dans les mémoires. Elles étaient âprement disputées, allant régulièrement jusqu’au contact, et les pilotes avaient un langage pour le moins fleuri. Vic Lee Motorsport est l’une des écuries phares de cette période bénie. Son histoire, quant à elle, est assez ubuesque.

Vic Lee Motorsport, des débuts fracassants.

Après quatre saisons sans grand succès en tant que pilote, Vic Lee lance sa propre écurie de BTCC. En 1990, cette écurie semi-privée voit son pilote Jeff Allam finir troisième dans sa classe au championnat. En 1991, elle récupère le titre pilote, avec Will Hoy, et participe à la mainmise des BMW M3 sur le championnat constructeurs. L’année suivante, c’est Tim Harvey qui remporte le championnat au volant de sa 318is, lors d’une dernière manche d’anthologie à Silverstone. (à revivre ci-dessous, avec les commentaires des protagonistes).

Cependant, Vic Lee Motorsport ne participera pas à la saison 1993. Aussi étonnant cela puisse paraitre, l’écurie a été fermée manu militari. Tricherie ? Il n’en est rien. Ce sont les activités connexes de Vic Lee qui ont entrainé toute l’équipe dans la tourmente, laissant l’écurie dans les mémoires, mais pas pour les bonnes raisons.

En même temps… Il faut dire que notre fringant chef d’écurie ne l’a pas franchement jouée fine. Tous les mois, les voitures partaient en essais privés à Zandvoort, aux Pays-Bas. Difficile à justifier quand on est une écurie anglaise, vu le nombre de circuits à disposition à domicile !

Apres plusieurs mois d’enquête, les camions-écurie sont interceptés par la douane anglaise, à la sortie du ferry. Les voitures étaient accompagnées d’une cargaison de cocaïne estimée à, accrochez-vous, 6 millions de livres de l’époque (équivalents à 12 millions en 2020). Le tout est évidemment saisi par les autorités, Vic Lee envoyé en prison pour douze ans, et Vic Lee Motorsport liquidée.

Toutefois, l’histoire ne s’arrête pas là. Les membres de Vic Lee Racing restés sur le carreau sont partis rejoindre la toute jeune Team Dynamics. Cette dernière a depuis été la première écurie privée à remporter une course de BTCC, puis la première écurie privée à remporter le championnat. Depuis 2010, ils sont l’équipe usine en charge du programme de Honda en BTCC. C’est dire à quel point l’histoire du BTCC aurait pu être différente sans ces aventures dans la poudreuse.

Chassez le naturel…

De son coté, Vic Lee a été libéré sur parole en 1998. Il a brièvement rejoint Team Dynamics avant de prendre la direction de Bowman Motorsport. L’écurie prendra ensuite le nom de Vic Lee Racing et prendra en charge le programme de Peugeot en National Saloon Car Championship (un championnat de tourisme de moins grande renommée).

Fort de ses divers succès, Peugeot fera appel à lui afin de revenir en BTCC en 2001. Cependant, suite à la domination écrasante de Vauxhall sur la saison, Peugeot arrêtera tout aussi sec son engagement officiel. Il continuera jusqu’en 2003, et, malgré un engagement prévu pour la saison 2004, on ne verra aucune voiture de Vic Lee Racing en piste.

En 2005, il se fera de nouveau pincer, avec 19 000 livres en liquide et l’équivalent de deux millions en poudre… du pur génie ! Retour à la case prison, une fois encore pour douze ans, enfin en théorie. Il sera libéré pour bonne conduite en 2010. Depuis, il a été embauché par l’équipementier anglais Corbeau, spécialisé dans la compétition, et semble s’être rangé des voitures…

Crédits images/vidéos : Channel 4, Silverstone Auctions, Double G Motorsport, BTCC.net, Les Flous du Volant

Pierre

Tombé dans la marmite automobile dès le plus jeune âge, cela fait maintenant quelques années que j'essaie de partager mes expériences et connaissances sur internet. Les Flous du Volant me permettent d'aborder des sujets un peu plus transversaux que les sujets que je couvre auprès de certains confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les flous du volant

1 User(s) Online