Saab Makrill, le retour du Griffon

72

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Saab renait enfin de ses cendres, après plus de dix ans d’absence. Voici ce que nous savons du projet Makrill.

Adieu la Chine

Le nouveau projet n’a rien à voir avec NEVS qui avait repris les actifs de Saab, sans jamais pouvoir reprendre le nom. De même il ne s’agit en aucun cas d’une 9-3 NG électrique a peine maquillée.

Le projet Makrill est en effet piloté par… BMW. La situation semble d’ailleurs étrangement similaire à celle qui avait résulté dans la prise de contrôle de Rolls-Royce par la firme de Munich.

Les tractations ne se sont pas effectuées entre constructeurs automobiles, mais entre avionneurs. A l’instar des négociations avec Rolls-Royce Aerospace pour obtenir la licence auto, BMW s’est tourné vers Saab AB, l’avionneur, afin d’obtenir les droits sur le griffon suédois.

Mais pourquoi ? Le climat d’incertitude planant autour de l’usine Mini d’Oxford vis-à-vis du Brexit a poussé les allemands à prendre les devants. La production sera relocalisée en Suède, et elle se fera en parallèle d’une nouvelle Saab, pour le moment connue sous le nom de Makrill.

La Makrill ne part pas de zéro

La Makrill se reposera sur la plate forme de la toute dernière BMW Série 1 (F40), permettant de garder la tradition suédoise traction et moteur turbocompressé, et limitant par la même les coûts de développement qui ont toujours été la bête noire de la marque suédoise.

A l’heure actuelle, on a peu d’informations sur son design qui est loin d’être figé. On sait juste que Chris Bangle a été sorti de sa retraite forcée, afin de donner une nouvelle personnalité très affirmée à cette nouvelle suédoise. La Makrill devrait également reprendre quelques gimmicks du concept Phoenix.

A n’en pas douter, la Makrill offrira une option rafraîchissante dans un paysage automobile de plus en plus consensuel. Affaire à suivre !

NDA: Bien évidemment, il ne vous aura pas échappé que “makrill” est tout simplement “maquereau” en suédois. Gardez l’œil ouvert, aussi pour les autres jours de l’année ! Mais promis en temps normal on fait des vraies recherches.

Pierre

Tombé dans la marmite automobile dès le plus jeune âge, cela fait maintenant quelques années que j'essaie de partager mes expériences et connaissances sur internet. Les Flous du Volant me permettent d'aborder des sujets un peu plus transversaux que les sujets que je couvre auprès de certains confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les flous du volant

1 User(s) Online