Les Flous du Volant, ce n’est pas de la passion

Derrière ce titre volontiers racoleur qui me permettra de savoir si vous lisez effectivement les articles ou vous en tenez au titre, se cache une vérité. Toutefois, ce n’est probablement pas celle à laquelle vous pourriez vous attendre.

Entends-nous bien, ce n’est pas que je n’aime pas l’automobile, bien au contraire. C’est juste que la passion est fugace et bien souvent, aveugle. Hors, cela fait bien longtemps que j’aime l’automobile pour ses qualités, mais surtout pour ses défauts ! Et c’est sous cet angle que je construis mes articles, toujours dans la nuance, car rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Au contraire, c’est en prenant un maximum de recul (à l’opposé de la passion, donc) que l’Histoire automobile prend toute sa saveur.

Elle ne s’arrête pas à une simple guerre des marques, où chacun voit midi à sa porte. Ce sont les enjeux politiques, industriels, et surtout, humains, qui rendent le sujet passionnant. C’est aussi pour ça que la fiche technique n’est pas le sujet des Flous du Volant, car on a largement tendance à laisser tous ces éléments de côté pour s’arrêter sur la technique ou un modèle en particulier. Et s’il ne doit y avoir qu’un représentant de cette cause perdue, ce sera moi !

L’automobile, chez les Flous du Volant c’est ça, un melange de tout, avec surtout l’histoire qui se cache derrière, plus encore qu’une question de gout ou de technique

Malheureusement, cette envie d’aborder un sujet dans son ensemble a un coût qui peut être désagréable pour vous, chers lecteurs. Travailler de la sorte demande beaucoup de temps, afin de se documenter au mieux, et de confronter les points de vue (à commencer par le mien, que je cherche a réfuter systématiquement, et il n’est pas rare que mon opinion évolue au fur et à mesure de la rédaction). Du coup, les publications sont assez espacées, et je m’en excuse, mais je peux difficilement faire mieux avec mes petites mains potelées.

En résumé, je ne partage pas avec vous par passion, mais par amour du sujet, car l’automobile et moi, nous sommes un vieux couple, à l’histoire déjà longue, mais qui n’est vraiment pas appelée à se terminer de si tôt !

Avant de vous abandonner, permettez-moi de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018. On se retrouve très vite pour de nouveaux sujets, de nouveaux flous, et si tout se passe bien un nouveau format, en plus de ceux qui ont déjà été échantillonnés sur le site !

3 pensées sur “Les Flous du Volant, ce n’est pas de la passion

  • 31 janvier 2018 à 10 h 00 min
    Permalink

    C’est à peu près de la même façon que je vois ma passion

    Feras tu des articles avec des prises de positions ?

    Flo

    Répondre
    • 31 janvier 2018 à 16 h 11 min
      Permalink

      Pour faire simple, non, et ce pour plusieurs raisons.

      Tout d’abord, mes positions personnelles n’ont pas plus de valeur que n’importe quel débat au café du coin. Du coup, j’essaie de rester le plus analytique possible dans mes articles (en commençant à chaque fois par réfuter mes propres a priori). D’autre part, sur certains sujets typiquement français (même si j’ai prévu d’en aborder certains), mon opinion personnelle est probablement la dernière à mettre en avant, puisque je ne vis plus dans l’Hexagone. A partir de là, la démarche me semble, d’un point de vue purement personnel ce coup-ci, absolument ridicule.

      Et surtout, ce n’est pas dans mon caractère, il y a toujours du bon et du mauvais dans les débats d’opinion, et ce, quel que soit l’interlocuteur, si celui-ci à une réflexion construite. A partir de là, c’est tout ce que j’essaie de faire, offrir une piste de réflexion, mais absolument pas une opinion à proprement parler.

      Répondre
      • 1 février 2018 à 10 h 37 min
        Permalink

        Merci pour cet éclaircissement

        Je trouve que parfois les edito représentent le point de vue personnel de l’auteur et amène également des pistes de réflexions

        Finalement l’objectivité pure et parfaite lorsque l’on écrit est impossible à obtenir
        Tout au plus on peut essayer d’être neutre mais au final tes expériences et tes convictions sont plus ou moins retranscrites dans les articles

        Même si tu ne vis plus en France tu peux tout à fait commenter ce qu’il s’y passe

        Je passe de temps en temps voir s’il y a un nouvel article
        Celui sur gp legends était vraiment bien même si je n’ai jamais jouer à ce jeu (j’étais trop jeune, j’ai fait mes armes sur gt legends puis race 07)

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les flous du volant

1 User(s) Online