Haynes Explains, les manuels de l’improbable.

Il n’est plus vraiment nécessaire de présenter les revues techniques Haynes. Leur contenu complet et illustré permet de s’attaquer à des réparations parfois complexes, sans passer par la case garagiste. Toutefois, avec la série Haynes Explains, bienvenue dans le monde de l’auto-caricature, et surtout des sujets absolument improbables.

Eux aussi « basé[s] sur un démontage et un remontage complet », ils décortiquent des sujets autres que l’automobile. Enfin, pour être plus précis, ils « démontent » les sujets abordés avec une irrévérence typiquement britannique.

Haynes Explains offre les mêmes éléments que les revues « sérieuses » de l’éditeur. Des précautions a prendre en terme de sécurité ou d’installation au diagnostic des pannes les plus courantes, en passant par l’intérieur, l’extérieure ou encore les intervalles de maintenance, tout y est.

Les parallèles sont nombreux, et plutôt grinçants. Ils n’hésitent pas, par exemple, à parler de la lune de miel en se référant à « l’odeur d’une voiture neuve ». De la même façon, la « préparation du véhicule » pour le départ en retraite est hilarante, notamment le tableau avantages et inconvénients qui y est rattaché.

Les sujets sont abordés (et illustrés) comme dans une revue technique classique, poussant le surréalisme de ces livres à son maximum

Malheureusement, ils ne sont pour l’instant pas édités dans la langue de Molière, les réservant à un lectorat anglophone, ou anglophile. Cependant, si vous ne parlez pas anglais comme une vache espagnole, vous pourrez passer un bon moment avec cette série regroupant à l’heure actuelle douze volumes :

  • Les bébés
  • Les ados
  • Le mariage
  • Les retraités
  • Noël
  • Les animaux de compagnie
  • Les Français
  • Les Allemands
  • Les Britanniques
  • Les Américains
  • La maison
  • Le Football

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.