Les voitures de monsieur Hulot

Cette information absolument capitale est tombée il y a peu. On connait maintenant le parc motorisé personnel de Nicolas Hulot, notre Ministre de l’Ecologie. Et il n’y a pas à dire, les médias se sont jetés dessus.

J’avoue être assez perplexe face aux différents articles parus sur le sujet. Monsieur Hulot est donc propriétaire de neufs véhicules, ce qui rentrerait en contradiction avec son discours politique. Toutefois, puisque nous sommes dans les poncifs allons-y gaiement !

Au risque de m’attirer quelques détracteurs, j’avoue que le traitement du sujet, notamment par certains confrères, me choque. Que l’on ne soit pas d’accord avec les orientations prises par Nicolas Hulot est une chose absolument concevable. Moi le premier, ses dernières déclarations me sont plus apparues comme des vœux pieux que comme des décisions réellement applicables dans les délais annoncés. Toutefois, que « l’information » de son patrimoine personnel serve de base à un travail de sape, là, cela m’échappe complètement.

Entendons-nous bien, ce genre de complainte, à midi au Café du Commerce, nous la faisons tous. Cependant, en tant que média, a-t-elle lieu d’être ? A mes yeux, non.

A-t-on besoin de tomber dans l’attaque ad hominem lorsqu’on se prétend un média « objectif » ? La réponse est non, fut-ce pour un média d’opinion. On peut attaquer les idées, les résultats, débattre du bien fondé des décisions, mais la personne ? C’est s’aventurer sur un terrain glissant, et pire encore, en s’armant de ce genre de sophisme, c’est tendre le baton pour se faire battre. Les rédacteurs spécialisés en automobile peuvent ils parler de véhicules qu’ils n’ont pas à titre personnel ? Peut-on parler de véhicule électrique si on possède un véhicule thermique (ou inversement) ? Chers confrères, ne recourrez pas à ce genre d’arme à double tranchant, le résultat final vous sera malheureusement défavorable.

Puisque nous sommes dans les questions rhétoriques, continuons. Nicolas Hulot possède donc 9 véhicules, la belle affaire. Cependant, a-t-il huit clones les faisant circuler en permanence ? Cela poserait d’une part un énorme problème de bioéthique et d’autre part on entre dans de la pure élucubration. La réponse est non bien évidemment. D’autre part, on peut supposer assez aisément que les dits véhicules ne sont pas tous stockés au même endroit, puisque N. Hulot est propriétaire ou copropriétaire de 5 habitations. A partir de là, la vraie question est quel est son véhicule principal ? D’après lui, son scooter électrique. Si cette affirmation est exacte, il devient difficile de le taxer de double discours.

Je ne cherche en rien à faire l’apologie de Nicolas Hulot, au contraire. Je tiens seulement à faire la part des choses. La vie politique est une matière que l’on peut discuter. La vie privée, elle, reste, comme son nom l’indique, privée, ou alors, nous, les médias qui essayons d’être sérieux, tombons au niveau de n’importe quel tabloïd.

 

Crédit photo : LP/Frédéric DUGIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.