Soyons flous, on continue !

Cela fait tout juste un mois que Les flous du volant ont ouvert leurs portes. C’est l’occasion de revenir sur le concept du site, et d’en dire un peu plus sur qui se cache derrière tout ça.

Comme évoqué dans le premier article du site, le but est de parler automobile, sans se pencher sur une voiture en particulier. L’exercice est peut-être un peu acrobatique, encore que, pour le moment, ce ne sont pas les sujets qui manquent ! J’espère que la formule continuera à vous plaire, sans sombrer dans la monotonie, pour vous comme pour moi. Mais je vous promets qu’il y aura toujours des histoires de marques (d’une traite ou au format épisodique, suivant la marque abordée) et de la « culture populaire », avec des films, des séries télévisées et tout le reste. Comme vous avez déjà pu le voir, il m’arrive de publier des articles plus penchés sur une piste de réflexion, et c’est ce qu’ils sont, je ne cherche pas à asséner une opinion, mais plus à ouvrir un débat (parfois aussi, j’espère l’élargir), prenant parfois à mon compte des arguments que je ne partage pas, mais que je peux entendre.

Maintenant que le premier mois est écoulé, il est également temps de lever le voile sur qui se cache derrières toutes ces lignes. Certains d’entre vous ont déjà peut-être lu un de mes articles sur d’autres sites. Je suis rédacteur pour News d’Anciennes, qui m’a mis le pied à l’étrier, auquel je continue à contribuer pour tous les événements que je peux couvrir en Angleterre où je réside. Je contribue également parfois à Boitier Rouge, car nous avons une approche très similaire de l’automobile avec son rédac-chef, et l’Angleterre m’offre parfois l’occasion de tomber sur une perle rare qui peut plaire à ses lecteurs.
Mais pourquoi ouvrir un autre site, malgré un agenda déjà bien chargé ? Tout simplement parce que j’avais envie d’aborder des sujets différents. Ceux qu’on laisse un peu en suspens soit parce qu’ils prennent trop de temps à fouiller (et croyez-moi j’ai certains articles en route depuis plus de six mois), soit parce qu’ils risquent de nous attirer les foudres des lecteurs si le message est mal rédigé. Mais surtout, j’avais envie d’aborder l’automobile dans la culture populaire, un sujet qui n’est peut-être pas assez pointu pour la plupart des passionnés, mais qui à mon sens, peut amener les gens à se pencher sur le sujet, là où une fiche technique ou un combat de « kikalaplugross »sur circuit va les rebuter. Et je n’y vois pas concurrence avec mes confrères (pas seulement ceux de BR et NA, il y a tous les autres que je suis assidûment, également), mais bien au contraire une saine complémentarité, car chacun apporte sa pierre à la culture automobile. Voilà en quelques mots, l’esprit qui m’anime pour ce site.
Et surtout le maître-mot ici, c’est être sérieux sans ne jamais s’y prendre ! Ceux qui suivent la page Facebook l’ont compris, je l’espère, avec le « flou de la semaine », qui chaque samedi reprend une de mes photos ratées

Ce premier mois, c’est aussi l’occasion de fêter les 1000 consultations sur le site, par quelques 200 visiteurs uniques. Merci à vous, les résultats vont au-delà de mes espérances, et j’espère qu’en dehors de l’attrait de la nouveauté, vous resterez fidèles aux Flous du Volant ! Et surtout n’hésitez pas à venir commenter, ici ou sur la page Facebook, c’est le meilleur moteur pour continuer.

PS: Vous noterez également que j’en ai profité pour faire un petit lifting permettant d’améliorer la lisibilité du site, et il était temps !

4 pensées sur “Soyons flous, on continue !

  • 2 novembre 2017 à 8 h 28 min
    Permalink

    C bien ta ligne edi se retrouve dans la photo en haut elle es flous aussie

    Répondre
    • 2 novembre 2017 à 15 h 38 min
      Permalink

      C’était le but de la manœuvre, haha

      Répondre
  • 19 novembre 2017 à 13 h 59 min
    Permalink

    J’arrive de BR, via le lien sur l’ESP dans l’article sur la classe A.
    Beau projet, je like le page FB, je mets la page en liste de lecture pour pouvoir y revenir facilement et je te souhaite bonne route !

    Répondre
    • 19 novembre 2017 à 15 h 25 min
      Permalink

      Merci ! On va essayer de le faire grandir au mieux !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *